Chargement

#Technicien en automatisme


Assurer la fiabilité des équipements industriels

Présentation

Le technicien en automatismes travaille sur des projets variés : machines d’imprimerie, lignes d’assemblage d’automobiles, dispositif de stockage industriel, ou encore emballage des yaourts, réglage des feux de circulation. Chaque système automatisé est réalisé sur mesure, selon les besoins spécifiques du client. Sous la responsabilité d’un ingénieur, il détermine les opérations à automatiser (mélanger, emballer, stocker, etc.) et les contraintes à respecter (cadence de production par exemple). Il consigne tout dans un cahier des charges. Il conçoit et met en œuvre les programmes informatiques qui commandent les automates. Pour définir l’architecture du système, il utilise des outils spécifiques. Il assure le réglage et la programmation des robots, et les intègre, ensuite, au processus de fabrication.

En production, il met en place un système de mesures et de contrôles. Il effectue de nombreux tests, avant la mise en service. Son rôle consiste également à suivre et entretenir les installations.
En service après-vente, il peut assurer le suivi technique auprès de la clientèle.

Compétences

Expert en machines-outils et en commandes numériques, le technicien en automatismes connaît tout des robots : leur conception, leur mise en service et leur maintenance. C’est un professionnel polyvalent et très recherché.
Ce métier nécessite une démarche logique et un raisonnement rigoureux.

  • Lecture d’un plan ou d’un schéma technique mécanique, électrique, hydraulique, etc.
  • Connaissance des process industriels.
  • Connaissance des bases informatiques.
  • Maitrise des circuits imprimés.
  • Maîtrise de l’informatique et des logiciels de gestion de maintenance.

Activités

  • Analyse : le technicien en automatismes analyse les opérations de production à automatiser (dosage, mesurage, régulation d’un niveau, déplacement d’un outil.
  • Rédaction : il rédige le cahier des charges des opérations d’automatisation.
  • Conception : il conçoit des automatismes pour contrôler et commander les opérations, il assure la modélisation de robots, la programmation, la mise en réseau, l’intégration au processus de fabrication ou partie mécanique du système (moteurs, vérins, roulements…).
  • Réalisation : il opère à la saisie du programme informatique, aux relevés de mesures, l’entretien de l’installation et l’assistance à distance ou descriptif technique pour les futurs utilisateurs.
  • Maintenance : le technicien en automatismes intervent en cas de panne et coordonne les équipes.

Débouchés

Ce métier s’exerce dans des bureaux d’études (recherche et développement) pour la phase de conception et en entreprise pour la mise en oeuvre et le suivi des équipements.
Ces techniciens polyvalents sont recherchés dans tous les secteurs qui fabriquent des produits en continu (automobile, construction aéronautique, ferroviaire et navale, électronique…).
Avec de l’expérience il est possible d’évoluer vers des postes de chefs de projets, de responsables de bureau d’études ou de maintenance.

SALAIRE DÉBUTANT MOYEN
1800€

Formation


BAC PRO MEI

Un peu comme des médecins, les techniciens de maintenance industrielle étudient, analysent et diagnostiquent les pannes sur...

En savoir plus