Chargement

#Technicien de maintenance d’équipements industriels


Assurer la fiabilité des équipements industriels

Présentation

Par son intervention, le technicien de maintenance industrielle permet à l’entreprise d’être performante et compétitive grâce à des équipements fiables 24h/24.

L’objectif principal du technicien de maintenance industrielle : éviter la panne et l’interruption de la production grâce à la maintenance préventive. La moindre défaillance technique pouvant entraîner des coûts supplémentaires élevés, il contrôle, surveille et entretient régulièrement les équipements. Si malgré tout une panne survient, il faut alors intervenir au plus vite. À l’aide de tests et de mesures, il établit un diagnostic et effectue les opérations qui s’imposent. À lui de changer une pièce défectueuse, modifier des réglages, corriger certaines données du programme informatique qui pilote les machines automatisées et d’effectuer la remise en service. Il cherche constamment à améliorer l’outil de production mais aussi à réduire les coûts.

Toujours à l’affût des évolutions technologiques, il conçoit et propose des solutions, pour optimiser la sécurité et les performances des matériels. Il travaille essentiellement sur des installations de production en usine et des équipements de transport.

Compétences

  • Savoir décoder et exploiter un dossier technique.
  • Réaliser des diagnostics simples sur des équipements pluri-technologiques (Électricité, hydraulique, mécanique, automatisme, informatique, pneumatique)
  • Préparer une activité de maintenance de 1er niveau.
  • Surveiller, modifier les équipements.
  • Intervenir sur un équipement mécanique.
  •  Assurer la maintenance d’un système automatisé de production.
  • Rédiger le compte-rendu de son intervention.
  • Maîtriser les logiciels de GMAO (Gestion de Maintenance Assistée par Ordinateur).

Activités

  • Entretien préventif : le technicien anticipe les pannes. Il contrôle régulièrement les machines, change des pièces et surveille les niveaux d’usure (analyse d’huile, analyse vibratoire, changement de joints, filtration d’un groupe hydraulique, etc.).
  • Entretien correctif : il effectue un diagnostic de pannes, il répare ou dépanne la machine.
    Exemples : diagnostic sur une machine outils ou sur une chaîne de production, changement de la pièce défectueuse, modification des réglages, corrections de données du programme informatique qui pilote la machine, remise en service, etc.
  • Installation d’équipements neufs : il réalise toutes les opérations nécessaires à l’installation d’une nouvelle machine (fourniture de l’énergie électrique, pneumatique, raccordements, essais lors de la mise en service, etc.).
  • Modification et amélioration de machines : il participe à la réalisation des travaux qui améliorent le fonctionnement des machines et les rendent plus fiables (augmentation de la cadence d’une machine, adaptation d’une machine à un nouveau format de produit, etc.).
  • Mise en conformité : il analyse des rapports de conformité rédigés par un organisme agréé, ou bien il suit l’évolution des normes, et il réalise les travaux nécessaires sur un système (modification de machines selon l’évolution des normes de sécurité ou d’environnement).

Débouchés

  • Entreprises de production ou d’exploitation dans le secteur industriel,
  • Sociétés de service de maintenance industrielle intervenant en sous-traitance.
SALAIRE DÉBUTANT MOYEN
2000€

Formation


BAC PRO MEI

Un peu comme des médecins, les techniciens de maintenance industrielle étudient, analysent et diagnostiquent les pannes sur...

En savoir plus

BAC PRO MELEC

Passionnés d’électricité et de domotique, ces jeunes rejoignent la formation Électrotechnique où ils réaliseront l’...

En savoir plus

BTS MS-SP

Un peu comme des médecins, les techniciens de maintenance industrielle étudient, analysent et diagnostiquent les pannes sur...

En savoir plus